AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 
Ouverture du forum le 20 JUIN ? 2017.
Hâte de vous voir entrer dans l'aventure !
Bienvenue !
......2045. Sud ouest des Etats-unis.

Les Supers, ces personnes ayant développé une capacité extra-ordinaire, peuvent librement décider de cacher leur véritable identité sous un alias de leur choix. Ils ont acquis ce droit depuis trente ans déjà. La peur du rejet, la crainte, les médisances ou encore la seule volonté de s'enrichir illégalement ont alors poussé un grand nombre d'entre eux à se cacher sous une identité secrète. D'autres n'en comprennent toujours pas ni l'utilité, ni le besoin, et utilisent leur pouvoir aux yeux de tous.

Un grand pouvoir implique-t-il nécessairement de grandes responsabilités ? Rien n'est moins sûr.
Et surtout pas à Copenholm.
NEWS & STATISTIQUES
Ouverture du forum un de ces 4
News 2
Ouverture du forum un de ces 4 avec un titre super long pour voir comment ça rend yeaaaaah
News 2
1
2

0
0
Hommes: //
Femmes: //
7-18 ans: //
18-25 ans: //
25-35 ans: //
35-45 ans://
45 et plus: //
Staff
Yvianna
Comptes:
Caitlìn Amhránaí

Disponibilités:
Présente

MP - PROFIL
Yoda
Comptes:
Zine & Dean Blablablablop

Disponibilités:
Présente

MP - PROFIL
Quartz
Comptes:
Disponibilités:
MP - PROFIL
Partenaires particuliers




voir les crédits
En-tête
News
Staff
Amis
RSS
RSS

 

 Le statut des Supers dans le monde ▬ Annexe




avatar
Pouvoir : Attraction
Métier : Narrateur
Messages : 143

avatar
Instigateur

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Juil - 4:15


Cette annexe permet de situer votre personnage dans ce monde transfiguré. La trame évènementiel jusqu'en 2015 a peu changé par rapport à ce que vous connaissez. Afin d'éviter des incohérences entre les histoires de vos personnages provenant du même pays, nous mettons à disposition l'histoire et le traitement des Supers dans certains pays. En effet, vous êtes libre d'incarner une personne de n'importe quelle nationalité tant que vous restez logiques sur ses motivations pour venir à Copenholm. La lecture entière de l'annexe n'est pas du tout obligatoire, néanmoins si vous envisagez de définir telle ou telle nationalité, mieux vaut lire le petit encadré simplifié pour ne pas créer d'incohérence. Sous spoiler se trouve une version détaillée qui fournit plus de détails mais omet certaines informations précises pour ne pas (trop) se répéter avec la version simplifiée.

Participez à l'histoire de Copenholm ?
Si vous le souhaitez, vous pouvez écrire la situation, l'histoire depuis 2015 des pays qui ne sont pas mentionnés , apporter des faits nouveaux sur ceux qui le sont. Ces données pourront alors être utilisées n'importe où, y compris dans l'histoire de votre personnage. Pas besoin d'être validé, envoyer simplement un MP au compte de Genèse (moi même) avec pour titre: statut des supers + le pays choisi.


EN GENERAL

1945 : l’année marquant l’apparition des Supers? Bien davantage une convention qu’une réalité tangible, cette date est sans cesse remise en cause par les historiens modernes. Certains vont jusqu’à considérer des personnages historiques exceptionnels comme Jésus ou Gengis Khan comme les premiers représentants de ce pan peu ordinaire de la population. Au début des années 2010, une grande polémique éclata ainsi à propos des « pouvoirs » de Jésus, sujet encore brûlant à l’heure actuelle.

Pourtant leur existence ne fut reconnue que bien plus tard, la majeure partie des pays l’officialisa dans la première décennie du deuxième millénaire. (2000) car leurs frasques et leur recrudescence ne pouvaient plus être cachées aux yeux du public. Depuis 1945, leur nombre s’était ostensiblement accru, ainsi l’on pense qu’un demi-siècle seulement a suffi pour multiplier leur nombre par cent.

Les pays ont réagi très différemment devant le "problème" que représentait cette nouvelle classe. Entre légifération agressive, répression inavouée, appui financier …. Pas un ne traite et n’encadre les Supers de la même façon. Au milieu de ce tohu-bohu, les Etats-Unis semble un havre de paix de façade, ses lois figurent en effet parmi les plus clémentes et permissives à leur sujet. De plus, la plupart des citoyens utilisent l’appellation de « Supers » pour qualifier ces personnes aux capacités extraordinaires, ce qui semble somme toute banal mais qui a toute son importance. En effet, la plupart des pays utilisent le terme de « méta-humains », terme jugé plus neutre, mais beaucoup y préfère les termes « mutants », « anormaux », « anomalies », quand d’autres, jugés comme des illuminés par leurs voisins, les qualifient « d’évolués »

La préférence des citoyens américains pour le terme « Supers » démontre donc une certaine considération à leurs égards et s’explique en grande partie par l’histoire culturelle américaine.

Petit zoom sur l'histoire des Supers aux États-Unis


Les comics, avec leur multitude de super-héros, ont énormément influencé le traitement des Supers aux États-Unis. Ils sont l'élément fondateur de cette innovation législative qu’est le droit à l’identité secrète.

Ces bandes dessinées particulières sont apparues peu après le début du vingtième siècle. Beaucoup supposent d'ailleurs -à tort ou à raison, qui sait?- que les créateurs de ces super-héros en tenues moulantes connaissaient l'existence des ces personnes aux capacités extraordinaires. Les comics vont peu à peu prendre une place considérable dans la culture du pays. Ils deviennent une arme de l'imposition culturelle des Etats-Unis sur le monde, comme peuvent en témoigner le nombre toujours croissant des films dérivés de ces bandes dessinées. D'ailleurs, pour la petite anecdote, en 2045 nous en sommes déjà au 17ème film sur les aventures des X-men (je vous rassure, le personnage de Wolverine a quand même fini par lasser le public, pour le plus grand bonheur des cinéphiles ayant de l'espoir pour le genre).

En 2000, les Etats-Unis sont le premier pays à reconnaître officiellement l'existence des Supers, entraînant alors un mouvement plus ample de reconnaissance à l'échelle mondiale. Cependant les mots de Bush sont anxiogènes, hésitants. Les Supers sont-ils des ennemis ou des amis de la civilisation ? Vont-ils apporter progrès ou désolation ? Vont-ils déstabiliser le pays, le traînant dans le chaos ? Son discours affuté semble à double-tranchant: que l'on soit confiant ou apeuré, il nous conforte dans notre idée.

Partout dans le monde, les Supers vont faire débat. Certaines de leur capacité vont effrayer la population lambda, d'autres vont y voir un signe de progrès et une aide bénéfique pour l'avenir de l'humanité. Dès lors, au sein des Etats-Unis commencent à se former divers lobbys, des groupes de pression voulant défendre les intérêts des Supers. Ou au contraire, exulter cette méfiance à leur encontre. L'un des plus puissants, reste et restera la WBSH (La ligue pour la préservation de l’anonymat des Supers «  Wanna Be a Super Hero »). Elle proposa une solution très simple afin de limiter les conséquences de la discrimination sur la vie des meta-humains :  celle de pouvoir endosser une nouvelle identité, une identité secrète, à l'instar de ces héros bariolés dont ils avaient dévoré les péripéties.

Georges Bush fut très réticent devant cette proposition mais son successeur, Barack Obama y vit une opportunité très intéressante qu'avait déjà pressenti Bill Clinton. Ce dernier sentait que le monde n'était pas prêt à connaître l'existence des Supers mais comprenait à quel point ils pouvaient être source de richesses, d'un développement plus aisé, d'une aide salutaire à moindre coût. Ainsi il ouvrit davantage les frontières grâce à la loi sur l'immigration de 1995, loi qui autorisait des gens aux "aptitudes particulières" à entrer sur le territoire. Peu avait alors compris le motif sous-jacent d'une telle clause. Elle fut d'ailleurs remise en cause sous le mandat de Georges Bush, notamment à cause des attentats du 11 Septembre. Il la limita certes, mais laissa la porte ouverte aux personnes pouvant prouver avoir un pouvoir utile à la grande nation américaine, donnée qui fit jaser grand nombre de médias internationaux. L'ombre des attentats se dissipa peu à peu, permettant alors à Obama d'élargir les termes de la loi sur l'immigration.

En 2015, le congrès américain vota en faveur du droit à l'identité secrète. Le débat avait été houleux mais finalement, le battage médiatique opéré par les lobbys, la répression violente que subissaient les supers dans certains pays ou l’aide qu’ils commençaient à apporter dans d’autres,  avaient achevé de convaincre une grande partie de la population de la nécessité de cette loi. Seulement le masque qui bandait les yeux de ces héros ordinaires, bandait aussi ceux des criminels. Les tensions commencèrent à gronder, et ce ne fut que le commencement…



avatar
Pouvoir : Attraction
Métier : Narrateur
Messages : 143

avatar
Instigateur

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Avr - 23:43


AMERIQUE DU NORD


Les Supers règnent en maître au Mexique. En effet aucune législation ne vient les entraver. Leur statut n’est pas même reconnu légalement. Un tribunal ne peut qu’avec difficulté reconnaître un pouvoir comme cause d’un délit. Le Mexique est aujourd'hui un pays gangréné par la mafia, son argent sale venant de la drogue, son système de peur et de violence. Il ne fait pas bon d'être un Super ayant un pouvoir assez intéressant pour attirer l'attention d'un des grands barons. Il faudra alors choisir: se soumettre ou mourir. J'entends ici participer docilement à une organisation mafieuse, ou être un des nombreux macchabées qui jonchent la forêt profonde . De plus, les relations avec les Etats-Unis n'ont jamais été aussi tendues, une suite d'évènements funestes a conduit une partie de la population mexicaine à haïr tout ce que représentent les américains, créant alors une vague différente de crimes: le terrorisme. ( Vous voulez incarner un mexicain ? L'explication détaillée ne sera pas facultative pour vous mécréants.)

Le Canada est un pays où il fait bon vivre lorsque l'on est un Super. La législation y est clémente, il n'y a pas d'enregistrement obligatoire ou de mesures visant à brider les pouvoirs des Supers. Cependant, pas d'identité secrète pour nos amis du pays de l'érable, et à la suite d'un délit, volontaire ou non, le bracelet annihilant est de rigueur. La population est plus tolérante qu'au sein des autres pays du globe (les canadiens sont des amours, l'histoire se devait d'être ainsi mwahaha) mais ne vous méprenez pas, il y reste des tensions assez fortes et des ennemis farouches des méta-humains.


Explication plus poussée:
 
Lien vers prédef mexicain (barron de la drogue, terroriste)


AMERIQUE DU SUD

Brésil : suite à la peur et aux débordmeents, bracelet anihilant pour les pouvoirs puissants, sur les contrôles psychiques ? sur autrui, sur tous les élémentaires, certains spé. Seul les membres de l’armée et de la police sont autorisés à utiliser leur pouvoir. Armée d'une grande puissance

Colombie: avec un passé aussi tumultueux que celui de la Colombie, le gouvernement, craignant une recrudescence de la violence et des groupes mafieux, a fait voté une loi obligeant TOUS les supers à porter un bracelet annihilant. La police ne déroge pas à cette règle et la question ne s'est pas encore posé pour l'armée, le pays n'étant pas en guerre ou s'interférant assez peu dans la politique des pays environnants.

Argentine, Chili clément ?


Explication plus poussée:
 


avatar
Pouvoir : Attraction
Métier : Narrateur
Messages : 143

avatar
Instigateur

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Avr - 23:44


EUROPE

L’union européenne a instauré une législation spécifique pour les Supers. Après le scandale de Frédérico Mastriocchi en Italie et de l’ancien président Ulrich von Fersen en Suède, l’union européenne a décidé de mettre en place un enregistrement obligatoire dans le registre des pouvoirs pour tout Super. Ces données peuvent être utilisées par la police et  la justice mais demeurent confidentielles pour les citoyens lambdas. Les données ne sont pas transmises aux autres continents, seuls les pays de l’union européenne partagent leurs dossiers. Toutes les personnes disposant d’un pouvoir psychique doivent impérativement porter un bracelet annihilant. Les Supers ont l’obligation de participer à des cours de maîtrise de leur don jusqu’à ce qu’ils soient jugés aptes à en contrôler les excès. S’ils refusent d’obtempérer, ils doivent porter un bracelet annihilant et ce, quelque soit leur pouvoir.


Explication plus poussée:
 


avatar
Pouvoir : Attraction
Métier : Narrateur
Messages : 143

avatar
Instigateur

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Avr - 23:45


ASIE



La Chine n'a jamais officiellement reconnu l'existence des Supers. Pourtant, il n'est pas rare que des personnes disparaissent, celles-là même qui avaient démontré des capacités singulières... La plupart réapparaisse, le reste est intégré aux rouages militaires ou à des forces très "speciales", les dragons de jade. Toutes sont tenues au secret, elles ne doivent révéler ce qui s'est dit durant leur court séjour. En réalité elles ont été soumises à une série de tests: capacité physique, mentale, personnalité et pouvoir, tout votre être est scanné et évalué. Selon ces résultats, ils jugeront de votre utilité. Au cas où ils ne sauraient quoi faire de vous, vous rentreriez, une jolie excuse pour expliquer votre absence dans votre poche. Dans la cas contraire, sous un simulacre de proposition, il vous obligeront à intégrer l'armée ou les forces spéciales . Ces dernières sont composées des personnes jugées inutiles au combat mais utiles à la société, elles seront mise à disposition du gouvernement qui leur fournira des missions. Néanmoins la plupart des Supers acceptent avec plaisir d'intégrer l'un de ces deux services. En effet ils offrent une position confortable, les Supers seront particulièrement choyés par rapport à la population chinoise moyenne.

La Russie a suivit une voie similaire à la Chine. Seulement, au lieu de cacher sous un secret de polichinelle l'existence des supers et leur intégration forcée aux rouages du système, la Russie exhibe fièrement ce qu'elle appelle "le devoir de participation des méta-humains" à travers une propagande virulente. Dans chaque ville, un comité est chargé de recueillir et de vérifier toutes les dénonciations au sujet de présences de Supers. Une fois identifiés, ceux-ci sont envoyés dans un centre spécial afin de subir une batterie de tests. Jugés "utiles", que ce soit militairement ou pour la croissance d'un secteur en particulier, ils sont alors contraints d'intégrer les différents services. Il est connu de tous que refuser cette "proposition" est synonyme d'une mort rapide, la Russie ayant peur de la fuite de ces supers les plus puissants vers d'autres pays, notamment les Etats-Unis. Et cette peur ne cesse pas, car une fois intégrés, les Supers sont surveillés de façon très discrète : mise sur écoute de leurs appareils électroniques, filature lors de missions en dehors du territoire ...

Vietnam : statut privilégié, leur président est un super, physique

Corée/Japon : devoir de s’enregistrer, déclarer son pouvoir car peur des invasions chinoises, besoin de connaître sa force de frappe sinon très clément

Corée du Nord, nous ne disposons pas d’informations sur le sujet.


Explication plus poussée:
 

Lien vers prédef russe (journaliste, sans pouvoir ? ou juste supers ?)

MOYEN-ORIENT

Les Supers sont traités très différemment au sein du Moyen Orient et du Maghreb, cette différence de traitement s’explique par des intérêts et des faits jalonnant leur histoire aux antipodes. Ainsi, mieux vaut ne pas être un Super en Arabie Saoudite. Ceux-ci sont chassés et l’on considère leur différence comme l’œuvre d’un mauvais génie. Au contraire, la Syrie et le Liban sont très cléments, les Supers sont libres d’utiliser leur don, ces pays ont très peu légiférés sur la condition des Supers. Cette grande liberté s’explique par l’œuvre salutaire de Supers bien intentionnés, notamment dans l’apaisement de conflits  du début du 21e.


Explication plus poussée:
 


avatar
Pouvoir : Attraction
Métier : Narrateur
Messages : 143

avatar
Instigateur

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Avr - 23:46


AFRIQUE


En général: électrification sur tout le territoire presque achevé ? Un essor mais toujours sous la joug de pays étrangers (en train de changer), notamment de la Chine qui joue à un jeu de go, agrandissant peu à peu son emprise depuis le début du millénaire (ce qui est déjà une réalité dans notre monde)

Clément au Maghreb, forte immigration en général ?

Un pays (le bénin ?): beaucoup sont vénérés comme des dieux, ont énormément contribué à l’essor du pays

Niger ? : Ont créés des groupes de supers qui, par leur collaboration, ont contribué à aider le pays mais aussi les pays alliés environnants.

Afrique du sud : bracelet sauf armée, un super psychique y règne en tyran (pouvoir: ?)


Explication plus poussée:
 



Contenu sponsorisé




 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Copenholm ::  appel de phare :: Les cartes en main :: Les cartes maîtresses



-
SuperBox
Les noms ne s'affichent que sur l'index.
MEMBRES
MESSAGES