AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 
Ouverture du forum le 20 JUIN ? 2017.
Hâte de vous voir entrer dans l'aventure !
Bienvenue !
......2045. Sud ouest des Etats-unis.

Les Supers, ces personnes ayant développé une capacité extra-ordinaire, peuvent librement décider de cacher leur véritable identité sous un alias de leur choix. Ils ont acquis ce droit depuis trente ans déjà. La peur du rejet, la crainte, les médisances ou encore la seule volonté de s'enrichir illégalement ont alors poussé un grand nombre d'entre eux à se cacher sous une identité secrète. D'autres n'en comprennent toujours pas ni l'utilité, ni le besoin, et utilisent leur pouvoir aux yeux de tous.

Un grand pouvoir implique-t-il nécessairement de grandes responsabilités ? Rien n'est moins sûr.
Et surtout pas à Copenholm.
NEWS & STATISTIQUES
Ouverture du forum un de ces 4
News 2
Ouverture du forum un de ces 4 avec un titre super long pour voir comment ça rend yeaaaaah
News 2
1
2

0
0
Hommes: //
Femmes: //
7-18 ans: //
18-25 ans: //
25-35 ans: //
35-45 ans://
45 et plus: //
Staff
Yvianna
Comptes:
Caitlìn Amhránaí

Disponibilités:
Présente

MP - PROFIL
Yoda
Comptes:
Zine & Dean Blablablablop

Disponibilités:
Présente

MP - PROFIL
Quartz
Comptes:
Disponibilités:
MP - PROFIL
Partenaires particuliers




voir les crédits
En-tête
News
Staff
Amis
RSS
RSS

 

  Copenholm, ville d'identités doubles ▬ Contexte




avatar
Pouvoir : Attraction
Métier : Narrateur
Messages : 143

avatar
Instigateur

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Déc - 20:21




▬ Contexte ▬













Copenholm, 2045

Heinrich Bloom a écrit:
Tout part en vrille Buddy, ils prennent des identités secrètes Buddy, DES IDENTITES SECRETES ! Ma femme de ménage porte un costume de cuir et veut que je l’appelle Wondersoap, elle a perdu la tête ! En même temps elle contrôle le savon, je ne peux rien lui dire. Ma maison est toute propre.
                                             Professeur Heinrich Bloom, en 2015

Les Supers, ces personnes ayant développé un « super pouvoir » qui dépasse les capacités humaines naturelles, avaient déjà transfiguré le monde depuis une centaine d’années, mais depuis 2015 certains de ces Supers ont décidé de dissocier leur nom de leur pouvoir en se dissimulant sous le masque. Sans, ils ne sont qu’homme parmi les hommes et rien ne doit les distinguer du citoyen ordinaire, mais lorsque le temps vient, lorsque le visage se couvre, ils redeviennent ce qu’ils sont : des Supers. Certains pourtant n’auraient pas besoin de cette identité secrète, ils sont boulangers ou jardiniers mais souhaitent pratiquer leur métier masqué. Et c’est bien leur droit. Le lobby des Supers, notamment la WBSH (La ligue pour la préservation de l’anonymat des Supers «  Wanna Be a Super Hero ») a été au-devant de la scène médiatique depuis des années, ils ont réussi à obtenir pour les Supers un nouveau droit, le droit de ne pas se dévoiler, le droit de posséder une identité secrète. Pour se protéger, disaient –ils, contre les préjugés et les regards obliques, contre les ennemis et les jaloux, contre la méfiance et la crainte. Mais aujourd’hui, certains individus profitent de cette situation pour commettre petits larcins et grands méfaits, ce qui n’est pas au goût de tous. Même arrêtés, ceux-ci peuvent garder leur anonymat jusqu'à l'annonce de leur culpabilité, ainsi beaucoup s'enfuient ou profitent d'une erreur judiciaire pour ne jamais être condamnés.  Beaucoup de Supers, à l'inverse, ne comprennent pas cet engouement pour le mystère et décident d’utiliser leur don au quotidien et aux yeux de tous. Ils s'exposent alors à diverses réactions de la part de la population.

Alors, toi Super, toi citoyen, dans quelle voie décideras-tu de t’engager ?
Un grand pouvoir implique-t-il nécessairement de grandes responsabilités ?

Copenholm

la ville des Supers


Copenholm est une grande métropole se basant la côte Est des Etats-Unis. D'origine modeste, elle concurrence aujourd'hui les plus grandes villes américaines. Sa population est l'une des plus cosmopolites du territoire, elle accueille un grand nombre d'étrangers du fait d'une attractivité toujours croissante. Cette importante émigration s'appuie sur une grande facilité d'accès au territoire américain impulsée par la loi sur l'émigration de 1995, loi établie dans le but d'attirer les Supers étrangers sur le sol américain. L'Etat dans lequel s'inscrit Copenholm, Etat qui a décidé de ne pas divulguer son nom en invoquant le droit des Supers c'est à dire qu'il ne veut pas briguer votre imagination possède un système législatif semblable à celui de la France actuelle. "What the fuck ?"dirait nos amis américains

Copenholm est la plaque tournante de l'argent. Voilà une trentaine d'année qu'elle a dérobé à Londres sa place de capitale boursière du monde, qu'elle a subtilisé à New York toutes les activités financières des Etats-Unis. Les banques, les bourses, les activités connexes de la finance ont toutes un siège à Copenholm. Elles prolifèrent à l’est du quartier Nord, modelant le paysage de ces immeubles toujours plus hauts, de ces restaurants toujours plus chics, de ces boutiques du luxe ostentatoire et de ces limousines aux vitres teintées. Pourtant Copenholm a deux visages. Celui qu'elle dévoile le plus facilement est miroitant et prospère mais la finance sélectionne ses territoires, depuis longtemps elle a délaissé le Sud ouest de la ville. Le Sud se gorge d'une population plus pauvre, il cache en son sein des activités illicites diverses et se pare du titre de repaire des Super-vilains. Au-delà de ce manichéisme, de cette opposition brutale entre ces deux quartiers, Copenholm a diverses facettes et chacun de ces quartiers a ses caractéristiques propres. Toutes les classes sociales ont leur entrée à Copenholm. Copenholm, capitale de l'argent, est à l'image de sa population: plurielle.

A toi de choisir ta destinée.
Jeune padawan





avatar
Pouvoir : Attraction
Métier : Narrateur
Messages : 143

avatar
Instigateur

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Juil - 21:52


Modif à faire : tourisme balnéaire dans le 2 et porte conteneur dans le 3


1er arrondissement

centre historique


Loyer: $$$ et quelques $$
Commerce : $$ et $$$

Copenholm est une ville très ancienne, d'origine modeste dans ses proportions, elle s'est progressivement développée. Le premier arrondissement est la vitrine de ce passé, il est le centre historique de la ville. On y ressent la forte influence de l'Angleterre, notamment de l'architecture victorienne, sur l'allure de ses bâtiments. Il abrite aussi trois grands monuments qui attire de nombreux visiteurs :
- la cathédrale St James, immense édifice de style néogothique qui a pour particularité de servir de lieux de cultes pour diverses confessions. Chaque jour de la semaine est attribué à un culte différent.
- la statue du héros, une statue monumentale offerte par un riche mécène à la ville. Elle représente un Super qui a revêtu son costume de héros.
- le jardin botanique, véritable oasis de calme et de verdure.
Le premier arrondissement est aussi le quartier administratif de la ville, ainsi il n'est pas étonnant d'y trouver la mairie et les différents services alloués. A cause de l'architecture pittoresque, du prestige de ses fonctions et de la proximité du quartier de la finance, les loyers sont chers dans cet arrondissement mais il est parfois possible de trouver des loyers à prix modérés, surtout si le bâtiment tombe en ruine.




2ème arrondissement

royaume de la finance


Loyer: $$$, voir $$$$
Commerce : $$$ et $$$$

Le deuxième arrondissement regroupe en son sein toutes les activités liées à la finance. L'architecture y est très moderne, les buildings y pullulent et les grandes maisons qui le parsèment sont souvent dans un style contemporain très extravagant. A cause de cette activité particulièrement lucrative qu'est la finance et la proximité direct avec l'océan Atlantique, le prix du mètre carré y est très élevé et les différents commerces qui s'y installent ciblent une clientèle très aisée. Le deuxième est connu pour sa grande allée de boutiques de luxe et ses restaurants gastronomiques les plus huppés.




3ème arrondissement

le port

Loyer: $$
Commerce : $$

Les vendeurs s'égosillent, qui leur achètera donc ces maudits merlus ? Pour faire affaire dans la poiscaille, rien de mieux que le troisième arrondissement. La pêche y est une tradition. Les familles qui la pratiquent ont très longtemps possédé la majorité des habitations. Ainsi les prix du troisième restent modérés malgré l'apparition des activités balnéaires et du tourisme de plaisance, activités ayant mené une population plus aisée et des bateaux dépossédés de leur filets et de leurs hameçons à envahir leur tendre côte.




4ème arrondissement

repaire des  Supers-vilains


Loyer: $
Commerce : $

Les ruelles du quatrième sont sinueuses et étroites. Posté devant chacune d'elles, un adolescent guette. Ce labyrinthe est bien protégé par ces yeux grassement payés. La police a bien du mal à se faire respecter, pire : à faire respecter la loi. Les commerces illégaux font régner leur propre loi. Regarder au détour des ruelles, ces hommes qui sortent de leur poche de petits sachets de substances illicites. Regarder au  fond des caves, les tables de poker et les machines à sous totalement illégales. Regarder cet homme qui vous propose le crédit que vous a refusé la banque pour un taux d'intérêt faramineux. Regarder ces filles peu vêtues vous aguicher du regard. Certains ne dorment même pas dans cet arrondissement, cet amas de maisons délabrées, d'immeubles raccommodés, de taules aménagées. Encore peut-on trouver des logements passables à l'ouest du quatrième, mais plus loin on s'engouffre à l'est, plus rustiques se font les habitations.  Jusqu'à arriver au bidonville de Copenholm. Un bidonville en matériaux durs qui s'est créé anarchiquement au fil du temps. Cependant ne vous perdez pas dans des clichés, beaucoup de maisons y possèdent un accès à l'eau (parfois collectif), à l'électricité, ou au gaz. Les habitations sont d'une taille modeste mais agréable. Leurs habitants n'ont juste aucun droit légal d'occuper ce terrain et se sont débrouillés du mieux qu'il le pouvait pour se créer un logement.  Ce bidonville est celui d'une ville riche, ne l'oubliez pas. Une ville où l'argent facile se trouve au coin d'une ruelle. Une ruelle du quatrième.




5ème arrondissement

la fête et médias


Loyer: $, $$ et $$$ ( de l'est à l'ouest)
Commerce : $, $$ et $$$

Ah le cinquième! Ses allées pleine de monde aux heures les plus tardives! Ses musiques omniprésentes qui parfois semblent se confondre! Ses enseignes lumineuses et ses rabatteuses souriantes! Ses gens ivres qui errent! Le cinquième est le quartier incontesté de la fête. Deux rues en particulier en ont établi la réputation : "Levington street" la rue des bars et " Huffington boulevard" celle des boîtes. De façon hasardeuse, le cinquième est aussi le quartier des médias, l'ouest s'étant fait envahir par chacune des entreprises affiliées . Les bureaux de la célèbre gazette "THE COPENHOLM POST" a ainsi établi son QG là-bas. Le cinquième est sûrement le quartier le plus équilibré en terme d'équité sociale, en effet on peut s'y loger, s'y vêtir et s'y nourrir pour toutes les bourses, en parti grâce aux friperies et aux supermarchés. Toute fois, les prix augmentent lorsque l'on va vers l'Ouest, vers le quartier financier donc. La proximité avec le quatrième fait quant à lui baisser les prix à l'est et ravit les populations fêtardes avides de substances en tout genre.



 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Copenholm ::  appel de phare :: Les cartes en main :: Les cartes maîtresses



-
SuperBox
Les noms ne s'affichent que sur l'index.
MEMBRES
MESSAGES